occident


occident

occident [ ɔksidɑ̃ ] n. m.
• 1120; lat. occidens « (soleil) tombant »
1Poét. Un des quatre points cardinaux; côté de l'horizon, point du ciel où le soleil se couche. couchant, ouest.
2Cour. (souvent écrit avec une majuscule) Région située vers l'ouest, par rapport à un lieu donné (opposé à orient). Spécialt Partie de l'ancien monde située à l'ouest. L'Empire romain d'Occident.
3Polit. L'Europe de l'Ouest, les États-Unis et, plus généralement, les membres de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (O. T. A. N.). La défense de l'Occident (autrefois opposé à Est, pays de l'Est). ouest.
⊗ CONTR. Orient; est, levant. ⊗ HOM. Oxydant.

occident nom masculin (latin occidens, -entis, de occidere, se coucher) Côté de l'horizon où le soleil se couche. Partie de l'hémisphère Nord située du côté où le soleil se couche. Ensemble des peuples habitant les pays de l'Europe de l'Ouest ; civilisation des peuples qui habitent ces pays (avec majuscule). Ensemble des États du pacte de l'Atlantique Nord. Côté de la loge maçonnique où se trouve généralement la sortie. ● occident (citations) nom masculin (latin occidens, -entis, de occidere, se coucher) Paul Claudel Villeneuve-sur-Fère, Aisne, 1868-Paris 1955 L'Occident regarde la mer et l'Orient regarde la montagne. L'Oiseau noir dans le soleil levant Gallimardoccident (expressions) nom masculin (latin occidens, -entis, de occidere, se coucher) Église d'Occident, Église latine, par opposition à l'Église grecque. ● occident (homonymes) nom masculin (latin occidens, -entis, de occidere, se coucher) oxydant adjectif oxydant nom masculinoccident (synonymes) nom masculin (latin occidens, -entis, de occidere, se coucher) Côté de l'horizon où le soleil se couche.
Synonymes :
- ponant (vieux)
Contraires :
- est

Occident
(empire d') l'un des deux empires issus du démembrement de l'Empire romain à la mort de Théodose Ier (395 apr. J.-C.). Il subsista jusqu' en 476 (prise de Rome par le Barbare Odoacre) et fut rétabli par Charlemagne en 800. (V. aussi Saint Empire romain germanique.)
————————
Occident
n. m.
d1./d Celui des quatre points cardinaux qui est du côté où le soleil se couche. Syn. ouest, couchant, ponant (vx).
d2./d Région située à l'ouest par rapport à un lieu donné.
|| (Avec une majuscule.) Ensemble des pays situés à l'ouest du continent eurasiatique.
Ensemble des peuples qui habitent ces pays, en tant que dépositaires de certaines valeurs. Défendre l'Occident chrétien.
|| POLIT Ensemble atlantique constitué par les pays d'Europe de l'Ouest, le Canada et les États-Unis.

⇒OCCIDENT, subst. masc.
A. —[Avec une minuscule]. Anton. orient.
1. Littér. Celui des quatre points cardinaux qui correspond à la direction du coucher du soleil; point, côté de l'horizon où le soleil disparaît. Synon. ouest, ponant (vx ou littér.); anton. est, levant. [Le] vent du nord qui condense, celui du sud qui dilate; (...) celui d'orient qui dessèche, celui d'occident qui humecte (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p.1376). Le ciel était pur et tout proche, cerné de l'orient à l'occident par une buée couleur de soufre (BERNANOS, Imposture, 1927, p.450):
1. À l'orient, la lune reposait sur des collines lointaines; à l'occident, la voûte du ciel était fondue en une mer de diamants et de saphirs, dans laquelle le soleil, à demi plongé, paraissait se dissoudre.
CHATEAUBR., Mém., t.1, 1848, p.336.
ASTRON., vx. Occident d'été, d'hiver. Point où le soleil paraît se coucher en été, en hiver. (Ds LITTRÉ, DG, Lar. 19e-20e).
♦Soleil couchant. Les feux, la pourpre de l'occident. L'occident amincit sa frange de carmin (HUGO, Feuilles automne, 1831, p.791). P. méton., rare. Moment où le soleil se couche. Synon. crépuscule. Voilà bientôt deux nuits que j'ai quitté les bords; De l'aube à l'occident je marche, et n'en suis hors (BOREL, Rhaps., 1831, p.101).
Au fig. Déclin. La «crise de conscience» dont Renan entendit se prévaloir à l'occident de sa vie (MASSIS, Jugements, 1923, p.38).
2. P. méton.
a) Direction de l'ouest. À l'occident, vers l'occident:
2. Il se tournoit vers l'occident, image des ténèbres, pour abjurer le monde, et vers l'orient, symbole de lumière, pour marquer son alliance avec Jésus-Christ.
CHATEAUBR., Génie, t.1, 1803, p.41.
b) Région, partie du globe située vers l'ouest, par rapport à un lieu donné. Avant la révolution, la France n'avoit qu'une seule frontière à défendre. Elle étoit gardée au midi par la Méditerranée, à l'occident par l'Espagne (CHATEAUBR., Disc. et opin., 1826, p.376).
Loc. prép. À l'occident de. À l'ouest de. Les enfants des jardins regardent Venir les astres noirs à l'occident des villes (ROMAINS, Vie unan., 1908, p.246).
B. —[Avec une majuscule]
1. HIST. Partie de l'ancien monde située à l'ouest (Europe, Afrique, Asie des anciens). Anton. Orient. Régions d'Occident; Occident chrétien, européen, gothique, hellénique, médiéval. Antoine et Cléopâtre représentèrent dans leur union le futur hymen de la barbarie de l'Occident et de la civilisation orientale (MICHELET, Hist. romaine, t.2, 1831, p.328).
Empire (romain) d'Occident. V. empire II E 1 d.
Église d'Occident. Église romaine, latine, p. oppos. à l'Église d'Orient. Il cherche long-temps à réunir l'Église séparée d'Orient à celle d'Occident par des voies de douceur et de conciliation (MONTALEMBERT, Ste Élisabeth, 1836, p.XIII).
(Grand) schisme d'Occident.
2. Pays d'Europe situés à l'ouest du continent; p. méton. civilisation, peuples de ces pays. Anton. Orient. Depuis un ou deux siècles, l'Occident semble envahi par une lente mort de Dieu (MOUNIER, Traité caract., 1946, p.738):
3. Grâce au gouvernement espagnol, héroïquement assisté de l'armée et de la force publique, on vient de sauver en Occident les principes essentiels de la démocratie et de la civilisation latine.
CAMUS, Révolte Asturies, 1936, IV, p.433.
POL. INTERNAT. Ensemble de nations comprenant les pays capitalistes de l'Europe de l'Ouest et les États-Unis (p. oppos. aux pays de l'Est, d'économie socialiste et à la Chine populaire); en partic. États membres de l'O.T.A.N. (Organisation du Traité de l'Atlantique Nord). Défense, évolution de l'Occident. Depuis cent ans, le régime capitaliste de l'Occident a résisté à de rudes assauts (CAMUS, Homme rév., 1951, p.180). La possibilité pour l'Occident de se libérer du besoin du pétrole du Moyen-Orient (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p.160):
4. ... Raoul, lui, souhaitait désormais l'alliance des Allemands et des Anglo-Saxons contre les Russes, ce qui supposait l'écrasement préalable des nazis, seul obstacle à l'unité de l'Occident.
ABELLIO, Pacifiques, 1946, p.382.
C.FR.-MAÇONN. Partie de la loge opposée à l'orient, où siège le vénérable. C'est à l'occident que se trouve la porte de la loge (FAUCHER 1981).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1119 «un des quatre points cardinaux, situé du côté de l'horizon où le soleil se couche» (PHILIPPE DE THAON, Comput, 2572 ds T.-L.); b) 1575 fig. «déclin, ruine» (Ph. DESPORTES, Diverses amours, éd. V. E. Graham, p.117, 48); 2. ca 1150 «partie de la Terre qui est à l'ouest» (Floire et Blancheflor, éd. J.-L. Leclanche, 2034); 3. a) 1690 «partie ouest du continent européen; ensemble des pays et des peuples qui l'habitent» (FUR.); b) 1952 «ensemble des États membres de l'OTAN» (Le Figaro, 19-20 janv., p.1, col. 1). Empr. au lat. class. occidens, subst., att. au sens 1, part. prés. de occidere «tomber». Fréq. abs. littér.:882. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1789, b)1071; XXe s.: a) 1187, b) 935.

occident [ɔksidɑ̃] n. m.
ÉTYM. V. 1112; lat. occidens, sol occidens « soleil tombant », de occidere « tomber ».
1 Littér. Un des quatre points cardinaux; côté de l'horizon, point du ciel où le soleil se couche. Couchant, ouest, ponant (vx). || À l'occident (→ Épandre, cit. 9). || Vers l'occident : dans la direction du soleil couchant.
0 Il (Apollon) se lève à l'aube, à l'Orient, sort de la nuit pour monter sur son char et, emporté par ses chevaux dans un rayonnement, traverser le ciel jusqu'au soir où il disparaît dans une sorte d'incendie à l'Occident.
Émile Henriot, Mythologie légère, p. 50.
2 Cour. (Souvent écrit avec une majuscule; opposé à Orient). Région située vers l'occident, par rapport à un lieu donné.Spécialt. Partie de l'ancien monde située à l'ouest. || « Que l'Orient contre elle à l'Occident s'allie » (Corneille).(1690). || L'Empire d'Occident : après la division de l'Empire romain, partie de l'empire qui avait Rome pour capitale.(1690). || L'Église d'Occident : l'Église latine (par oppos. à l'Église orthodoxe).
Ensemble des pays d'Europe et d'Amérique du Nord (opposé à Orient : pays arabes et Asie). || Les cultures, les régimes politiques, les systèmes philosophiques de l'Occident.
3 Polit. L'Europe de l'Ouest, les États-Unis et, plus généralement, les membres de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (O. T. A. N.). || La défense de l'Occident. Ouest (opposé à Est; pays de l'Est).
CONTR. Orient. — Est, levant.
DÉR. Occidental.
HOM. Oxydant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • occident — OCCIDENT. s. m. Le couchant du soleil. Le soleil estoit dans son occident. Cette phrase est poëtique. Il signifie figurement, Decadence, declin. Dans l occident de ses jours. cet Empire estoit dans son occident. Occident, signifie aussi, Celle… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • occident — OCCIDÉNT s.n. Apus1 (2), vest; spaţiul geografic situat la apus de un punct de referinţă. – Din fr. occident, lat. occidens, ntis. Trimis de oprocopiuc, 03.05.2004. Sursa: DEX 98  Occident ≠ orient Trimis de siveco, 03.08.2004. Sursa: Antonime  …   Dicționar Român

  • Occident — Occident, y otros grupos similares, usaban una cruz celta como emblema. Occident (1964 1968) fue un movimento violento de ultra derecha de Francia, frecuentemente descrito como fascista. Algunos de sus miembros fueron más tarde destacados… …   Wikipedia Español

  • Occident — Oc ci*dent, n. [F., fr. L. occidens, occidentis, fr. occidents, p. pr. of occidere to fall or go down. See {Occasion}.] The part of the horizon where the sun last appears in the evening; that part of the earth towards the sunset; the west;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Occident — (n.) late 14c., western part (of the heavens or earth), from O.Fr. occident (12c.), from L. occidentem (nom. occidens) western sky, part of the sky in which the sun sets, noun use of adjective meaning setting, from prp. of occidere fall down, go… …   Etymology dictionary

  • Occident — ► NOUN (the Occident) formal or literary ▪ the countries of the West. ORIGIN from Latin occidere go down, set , with reference to the setting of the sun …   English terms dictionary

  • occident — [äk′sə dənt, äk′sədent΄] n. [OFr < L occidens, direction of the setting sun < prp. of occidere, to fall: see OCCASION] Old Poet. the west the west the Occident the part of the world west of Asia, esp. Europe and the Americas …   English World dictionary

  • Occident — (v. lat.), 1) (Westen), eine der vier Erdgegenden, gegen Untergang der Sonne gelegen, vgl. Abend 2); daher Occidentalisch, was sich auf den O. bezieht; Occidentaluhr, Sonnenuhr, deren Ebene nach Westen geneigt ist, s.u. Sonnenuhr; 2) die Länder… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Occident — etc., s. Okzident etc …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Occident — Occident, Abend, Westen, die Gegend nach Untergang der Sonne gelegen, im Allgemeinen, die westlichen Länder unserer Halbkugel. Occidentalisches, oder weströmisches, auch abendländisches Kaiserthum, s. Rom, Geschichte …   Damen Conversations Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.